Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Eté 2020 : crise sanitaire et vacances des jeunes

L’OVLEJ (Observatoire des Vacances et des Loisirs des Enfants et des Jeunes) a mené une nouvelle enquête confiée à l’institut Opinion Way pour évaluer les effets de la crise sanitaire sur les vacances des enfants et des adolescents.

1 010 français représentatifs des familles françaises, parents d’enfants âgés entre 6 et 17 ans ont été interrogés en ligne (11 – 18 juin), selon la méthode des quotas (nombre d’enfants par famille, structure familiale -en couple ou monoparental- catégorie socio-professionnelle du chef de famille et région).

L’enquête répond à trois questions :

  – A quoi ressembleront les vacances d’été des enfants et des adolescents ?

  – Quels effets la crise sanitaire aura-t-elle sur les décisions des familles concernant les vacances de leurs enfants ?

  – Quelles sont les raisons à l’inscription ou à la non-inscription dans les structures collectives (accueils de loisirs et séjours collectifs) ?

Rééquilibrer risques sanitaires et enjeux socio-affectifs, nos enfants ont besoin de vivre ensemble

Les Ceméa souhaitent alerter les pouvoirs publics et tous les acteurs éducatifs, sur l’urgence de rééquilibrer risques sanitaires et enjeux socio-affectifs pour les jeunes enfants !

Guide "Les centres de loisirs, acteurs du déconfinement éducatif"

Pour dépasser les seules considérations sanitaires et rappeler les fonctions éducative, sociale et culturelle des centres de loisirs, les Francas publient un guide.
Il est destiné avant tout aux responsables pédagogiques, au directeurs et aux directrices des centres de loisirs.

Les inégalités sont-elles (aussi) dans nos têtes ?

Les inégalités sont constituées de handicaps et de discriminations bien réels. Mais aussi de barrières intérieures que l’on construit soi-même, ou de tout un ensemble de mécanismes qui nous assignent une place dans la société. (Observatoire des inégalités – 14 mai 2020)

Les colos, laboratoire du vivre-ensemble

Chaque année encore milliers d’enfants et d’adolescents en font l’expérience : un séjour sans les parents, loin de chez soi et parfois sans connaitre personne. Se faire de nouveaux amis et apprendre à vivre en groupe, c’est justement le projet que revendiquent les colonies de vacances. Des séjours pas comme les autres, où l’on vient s’amuser, certes, mais aussi se confronter à la vie en société. (France Culture – Emission du 27 août 2017)

Les rythmes biologiques des enfants mis à mal par le confinement

Yvan Touitou, Professeur émérite Université Pierre et Marie Curie, Paris, chronobiologiste et membre de l’Académie de Médecine alerte sur les conséquences de l’utilisation massive des écrans par les jeunes pendant le confinement. (Observatoire des Rythmes et des Temps de vie des Enfants et des Jeunes – ORTEJ)

Déconfinement : Le CESE appelle le Gouvernement à davantage associer la société civile organisée

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) a tenu une plénière extraordinaire en ligne, en présence de Marc Fesneau, Ministre chargé des relations avec le Parlement et le CESE.

Le CESE a invité le Gouvernement à associer et favoriser la participation de la société civile organisée et des citoyens, altertant sur le risque d’une « crise démocratique »

Déconfinement : l'urgence éducative

Un programme massif de vacances solidaires doit être pensé qui respecte les consignes sanitaires, afin que pendant l’été, des jeunes privé·e·s de vacances pour raisons économiques, puissent bénéficier d’un accompagnement sportif, ludique mais aussi pédagogique pour celles et ceux qui auront besoin d’un rattrapage. Nous parlons ici de colonies de vacances éducatives destinées aux élèves les plus éloigné·e·s de l’école et issu·e·s des familles vulnérables. (Libération du 7 mai 2020)

Pour une société du "prendre soin"

La société du Care est une société du « prendre soin » où on comprend que nos interdépendances sont des forces. C’est ce que défend la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury. « Des forces pour nous permettre de transformer le monde de la façon la plus créative possible et de la façon la plus solidaire », précise-t-elle. (Brut – 17-04-2020)

Pour que vivent les colos

La pandémie pourrait avoir raison des colonies de vacances, déjà menacées par la marchandisation rampante des loisirs des enfants. C’est tout un patrimoine pédagogique et éducatif qui risque de disparaître. (Libération – 24-04-2020)

Les sports d’hiver, une pratique de privilégiés

40 % des cadres partent en vacances l’hiver au moins une fois tous les deux ans, contre 9 % des ouvriers. Seuls 8 % des Français partent au ski au moins un an sur deux. Il faut dire que cela demande des moyens très importants. (Observatoire des Inégalités – 10-02-2020)

Pauvreté dans les pays riches : La France se distingue

Parmi les grands pays riches, la France est celui où le taux de pauvreté (8,3 %) est de loin le plus faible. Il est deux fois moins élevé qu’aux États-Unis (17,8 %) qui ferment la marche du classement. (Observatoire des Inégalités – 11-02-2020)

Municipales 2020 : L'Education populaire, c'est partager, c'est partagé !

Le Cnajep a élaboré des propositions pour faire vivre la compétence partagée « Education populaire » que prévoit la loi NOTRe de 2015 (chap.4, art.104) et affirmer ce que nous voulons en termes de coopération et de soutien aux acteurs de l’éducation populaire. Téléchargez le plaidoyer.

Le bien-être des enfants : un enjeu politique

CNAF Revue – 20/02/2020

Le réseau des villes éducatrices donne sa vision pour 2030

A la veille des élections municipales, le Réseau français des villes éducatrices a présenté le 27 février un manifeste intitulé « Quelle éducation en 2030 ? ». Pour les élus adjoints à l’éducation, il est temps de remettre l’éducation au cœur des politiques territoriales. (Gazette des Communes – 28/02/2020)

Municipales 2020 : l’action locale ne peut se concevoir sans engagement éducatif

Parce que l’action locale ne se conçoit pas sans engagement collectif : candidats, n’agissez pas seul. (Ligue de l’Enseignement – 06-03-2020)

Le regard des enfants sur leur ville

Sondage IPSOS pour les Francas (12-03-2020)

Aller au contenu principal